Projet SOLENA dans le bassin: le chaud-froid d’une dépollution, re-pollution

Après plus d’un siècle et demi de pollutions émises par les activités industrielles de leurs communes, les habitants de Viviez et d’Aubin caressaient l’espoir de retrouver un cadre de vie plus sain et plus agréable suite à l’annonce, en 2007, de la dépollution de divers sites de l’entreprise Umicore.

Jusqu’à l’annonce, en 2015, du projet de création d’un centre de traitement et d’enfouissement de déchets baptisé « Solena » (qui serait confié aux entreprises Séché-Environnement et Sévigné) sur les anciens sites dépollués d’Umicore, et du choix du SYDOM 12 d’opter pour cette solution le 23 mars dernier. Un projet d’autant plus mal venu, que la dépollution initiée sur le Bassin était très avancée avec des retombées déjà visibles sur l’environnement proche : des zones qui reverdissent, des cours d’eau qui retrouvent progressivement leur qualité…

Or, le secteur des déchets est le troisième secteur le plus accidentogène; les risques d’incendie sont présents à toutes les étapes de la chaîne, du transport au stockage en passant par les traitements. À cela s’ajoutent les nuisances induites par des camions de tonnage important qui traverseront les villes, les odeurs, etc.

Sans compter l’impact sur le tourisme et l’immobilier… Sans compter l’amer sentiment éprouvé par les habitants, d’être pris par des « sous-citoyens », prêts à accepter sans broncher de voir enfouis tous les rebuts des poubelles de l’Aveyron et au delà sur leur territoire déjà stigmatisé…

Au delà de l’impact sur les populations locales, ce projet s’avère également négatif pour tous les foyers aveyronnais qui financent ce service à travers la taxe ou la redevance des ordures ménagères, puisque le traitement d’une tonne de déchets par le projet privé Solena coûterait 10€ de plus par tonne que le projet concurrent présenté par Trifyl, projet public de mutualisation entre le Tarn et l’Aveyron. Soit un coût supplémentaire de 600.000€/an environ à la charge des foyers aveyronnais.

EELV Aveyron soutient les opposants au projet Solena déterminés à poursuivre et à amplifier leurs actions pour la réhabilitation complète des zones dépolluées par Umicore et pour le retrait du projet Solena à Aubin/Viviez.

L’Association pour la Défense de l’Environnement du Bassin et ses Alentours (ADEBA, en cours de création) invite tous les Aveyronnais à signer la pétition « NON au projet SOLENA à VIVIEZ, OUI aux ALTERNATIVES »

Remonter